À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT
FISCALITÉIMPÔTSImpôt sur le revenu
FISCALITÉIMPÔTSImpôt sur le revenu

Rattachement d’un enfant majeur ou déduction d’une pension alimentaire ?

Publié le 10 mai 2021
Par
Pour réduire vos revenus imposables, vous pouvez, sous certaines conditions, rattacher un enfant majeur à votre foyer fiscal et majorer ainsi votre quotient familial. Vous pouvez aussi décider de ne pas le rattacher et lui verser une pension alimentaire. NVO Droits vous explique.
Tout savoir sur les impôts : commandez la VO Impôts 2021 En vente dès maintenant sur nvoboutique.fr

Vous ne pouvez pas, au titre d'une même année et pour un même enfant, bénéficier à la fois de la déduction d'une pension alimentaire et du rattachement. Pour savoir quelle est la solution fiscale la plus avantageuse, vous devez prendre en compte les revenus imposables du foyer fiscal et le montant de l'aide accordée, votre taux marginal d'imposition et les autres avantages fiscaux que le rattachement peut vous apporter.

Il faut comparer l'avantage en impôt résultant d'une demi-part et celle procurée par la déduction d'une pension alimentaire. Sachez que l'avantage fiscal de la déduction de la pension alimentaire est fonction de votre taux marginal d'imposition (TMI).

Exemples : Pour une pension de 5 959 € (montant maximal déductible au titre des revenus de 2020), l'économie est de :
– 655 € si votre TMI est de 11 %,
– 1 788 € s'il est de 30 %,
– 2 443 € s'il est de 41 %,
– 2 682 € s’il est de 45 %.

Dès lors que vous atteignez la tranche de 30 %, l'économie d'impôt résultant de la déduction d'une pension alimentaire est toujours supérieure à celle d'une demi-part de quotient familial qui est plafonnée à 1570 € pour les revenus de 2020.

Mais attention : vous devez prendre en compte que le rattachement d'un enfant majeur permet de bénéficier d'une majoration des dépenses ouvrant droit à certains crédits d'impôt, et des abattements pour charge de famille pour le calcul de la taxe d'habitation.

Précisons que si vous avez trois enfants au moins, le troisième vous procure une part entière de quotient familial, l'avantage de cette part est de 3 135 € en 2020, montant supérieur à celui apporté par la déduction d'une pension alimentaire.

En savoir plus : Consulter la VO Impôts 2021, p. 24 à 26,  paragraphes 99 à 109 pour le rattachement d'enfants majeurs et p. 81 à 83, paragraphes n° 548 à 554 pour les pensions à des enfants majeurs.

 

Suivez la NVO sur FacebookTwitterInstagram