CheckToken erreur
Se connecter à son compte :
?
Où trouver mes identifiants ? J'ai oublié mon mot de passe
Récupérer son mot de passe :
Je me connecte
cgt.fr
À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT
CHÔMAGE
CHÔMAGE

Diminution des allocations chômage à partir du 7e mois

Publié le 8 novembre 2019
Par
Les salariés disposant d'un revenu brut du travail supérieur à 4500 euros bruts par mois subiront une réduction de leur indemnisation chômage.

Les modalités d'indemnisation du chômage tiendront désormais compte du niveau de revenu des salariés. Depuis le 1er novembre 2019, les salariés disposant d'un revenu du travail supérieur à 4500 euros bruts par mois subiront une réduction de leur indemnisation.

À compter du 7e mois ou du 183e jour d'indemnisation, les allocataires subiront une réduction pouvant aller jusqu'à 30 % sans que le montant de l'allocation journalière soit inférieur à 84,33 euros. C'est-à-dire que si l'indemnisation est initialement supérieure à 84,33 euros, elle pourra baisser jusqu'à atteindre ce plancher.

Cette mesure ne concerne toutefois pas les seniors, au chômage, âgés de 57 ans ou plus à la date de fin de leur contrat de travail.

Exemple :

Brigitte a gagné plus de 4500 euros brut par mois avant de se retrouver au chômage. Après calcul de son salaire de référence, son allocation chômage est équivalente à 2360 euros nets par mois (variable selon le nombre de jours dans le mois).

Avant la réforme Brigitte aurait touché cette même somme chaque mois, tout au long de sa période d'indemnisation. Maintenant, son allocation va baisser à partir du 7e mois pour atteindre de 2261 euros nets d'indemnisation (montant plancher).

NVO Droits - le magazine des militants de la CGT