À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT

Retraite

Départ anticipé à la retraite

L'âge d'ouverture du droit à la retraite est abaissé pour certains assurés sous certaines conditions.

 Carrières longues

Les assurés ayant commencé à travailler avant 20 ans et réunissant le nombre de trimestres requis pour leur génération peuvent partir en retraite anticipée avant 60 ans pour un début d'activité avant 16 ou 17 ans ou à 60 ans pour un début d'activité avant 20 ans. L'assuré doit avoir accompli cinq trimestres validés à la fin de l'année civile au cours de laquelle est survenu le 16e, 17e ou 20e anniversaire. Cette durée est ramenée à 4 trimestres si l'assuré est né durant le quatrième trimestre de l'année (octobre à décembre). Pour prétendre à un départ anticipé au titre d'une carrière longue, l'assuré doit remplir une condition de durée d'assurance cotisée. Pour les départs avant 60 ans, une durée d'assurance cotisée majorée de quatre à huit trimestres est appliquée. La durée d'assurance cotisée s'entend comme étant la durée d'assurance accomplie par l'assuré dans le régime général ou tout autre régime obligatoire et ayant donné lieu à cotisations à sa charge. Certaines périodes sont dites « réputées cotisées » sous certaines conditions (service national, chômage, maladie, maternité, accident du travail).

Salariés atteints d'une incapacité ou d'une inaptitude

Les salariés atteints d'une incapacité permanente au moins égale à 20 % peuvent continuer à partir à la retraite dès 60 ans et de bénéficier automatiquement de la retraite à taux plein quelle que soit leur durée d'assurance. Cette mesure ne concerne que les salariés dont l'incapacité est consécutive à une maladie professionnelle ou à un accident du travail. Ce droit est étendu aux salariés atteints d'une incapacité comprise entre 10 et 20 % à condition que l'assuré ait été exposé pendant un certain nombre d'années à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels et dont l'incapacité permanente dont il est atteint soit directement liée à l'exposition à des facteurs de risques professionnels.

Départ anticipé pour handicap

Les assurés handicapés justifiant de durées minimales d'assurance et de cotisation et d'un taux d'incapacité permanente de 80 % peuvent prétendre à une retraite anticipée à partir de 55, 56, 57, 58 ou 59 ans. Ils doivent justifier, tous régimes confondus, d'une durée d'assurance minimale accomplie alors qu'ils étaient atteints d'une incapacité permanente. Depuis le 1er juillet 2011, cette possibilité est étendue aux personnes ayant été reconnues «travailleur handicapé» au sens de l'article L. 5213-1 du Code du travail.